Le S.S.I.A.D. créé en novembre 1988 dispense sur prescription médicale des soins d’hygiène générale, de nursing et de confort auprès de personnes âgées de plus de 60 ans, malades ou dépendantes et participe au concours nécessaire à l’accomplissement des actes essentiels de la vie à l’exception de ceux qui relèvent d’une aide a domicile.

A l’ouverture, le S.S.I.A.D. est autorisé à fonctionner pour une capacité de 25 places sur les communes de RAISMES – ANZIN – BEUVRAGES - PETITE FORET – ESCAUTPONT.

Progressivement la capacité de prise en charge du S.S.I.A.D. a augmenté pour atteindre aujourd’hui 55 places.

Les personnels habilités à exercer dans les services de soins à domicile sont obligatoirement qualifiés, diplômés.
• L’infirmier(e) Coordinatrice et un(e) infirmier(e) titulaire du diplôme d’état.
• Les aides soignant(e)s sont titulaires du D.P.A.S. (Diplôme Professionnel d’Aide-Soignant)
Le S.S.I.A.D. a pour vocation :

• D’éviter l’hospitalisation des personnes âgées lors de la phase aigüe d’une affection pouvant être traitée à domicile,
• De faciliter les retours au domicile à la suite d’une hospitalisation,
• De prévenir ou retarder la dégradation progressive de l’état des personnes et retarder leurs admissions dans les services de long séjour ou dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes,
• D’assurer les soins nécessaires au maintien à domicile,
• De retarder la perte d’autonomie.

Le Décret 2004.613 du 25 juin 2004 prévoit que les services de soins infirmiers à domicile peuvent prendre en charge :

a) Des personnes âgées de plus de 60 ans malades ou dépendantes,
b) Des personnes adultes de moins de 60 ans présentant un handicap,
c) Des personnes adultes de moins de 60 ans atteints de pathologies chroniques mentionnées au 7° du I de l’article L.312.1 du code de l’Action Sociale et des familles ou présentant une affection mentionnée aux 3° et 1° de l’article L.322.3 du code de la Sécurité Sociale. Ainsi sont assurés les soins de toilette, d’aide à la toilette, d’habillage, d’aide à l’habillage,…

Le S.S.I.A.D. de RAISMES n’est autorisé que pour les personnes mentionnées au a).
Le service de Soins intervient soit au domicile des personnes âgées, soit en établissement Social d’Hébergement.

LES MODALITES D'AMISSIONS

Pour bénéficier du S.S.I.A.D., vous devez résider dans une des communes couvertes par le S.S.I.A.D., être âgé de plus de 60 ans et être affilié à un régime de Sécurité Sociale.

La demande peut-être faite par le médecin traitant, l’usager lui-même, un membre de la famille, l’entourage, un service social.
L’infirmier(e) coordinateur(trice) évalue la situation et les besoins au domicile.

Visite pendant laquelle la présence d’un proche ou d’un représentant légal est souhaitée.
La prise en charge est formalisée par un imprimé d’admission complété par le médecin traitant et envoyé à la Caisse d’Assurance Maladie dont dépend l’usager.
Le protocole d’admission sera valable un mois puis renouvelé tous les 3 mois, conformément à la réglementation.

Par ailleurs un contrat de prestation de Service ou document individuel de Prise en Charge sera établi.
Pour compléter votre dossier, vous devez fournir :
• Votre attestation de Sécurité Sociale,
• Le nom des personnes à contacter en cas de besoins / d’urgence,
• Les coordonnées de votre médecin traitant,
• Les coordonnées de votre infirmier(e) libéral(e).

Durant la prise en charge, l’usager ou son représentant s’engage à respecter le règlement de fonctionnement en vigueur dans le service.

LES PRESTATIONS PROPOSEES PAR LE S.S.I.A.D.

• Des soins d’hygiène générale et de confort sont dispensés par des aidessoignant(e)s.
• Des actes infirmiers techniques (injection, pansement, perfusion,…) sont réalisés par les infirmier(e)s libéraux.
Les frais étant supportés par le S.S.I.A.D..
• Des soins de pédicure peuvent être dispensés et pris en charge (une fois par trimestre) par le S.S.I.A.D. quand cela est nécessaire et en accord avec l’infirmière coordinatrice.

LE COUT DE LA PRISE EN CHARGE

La prise en charge est totalement supportée par les différentes Caisses d’Assurance Maladie et couvre donc les soins réalisés par les aidessoignant(e)s, les soins infirmiers techniques réalisés par les infirmier(e)s libéraux ainsi que les soins de pédicure.
Le forfait journalier se comprend par le coût du matériel médicalisé ainsi que le matériel nécessaire à la réalisation des soins (gants, savon, serviette,…).

En ce qui concerne les différents intervenants, l’usager a le libre choix de :
• Son médecin traitant,
• Son infirmier(e) libéral(e),
• Son pédicure,
• Son kinésithérapeute.

L'ASSURANCE

L’association a souscrit pour son S.S.I.A.D. une assurance responsabilité civile qui garantit les conséquences pécuniaires, de la responsabilité civile que l’assuré peut encourir à l’égard des tiers pour les dommages corporels, matériels et immatériels qu’ils ont subis.

LA SORTIE - LA FIN DE LA PRISE EN CHARGE
• La sortie en collaboration avec l’infirmier(e) coordinateur(trice) et le patient et éventuellement le médecin traitant.
Elle est effective quand :
➜ Le patient a récupéré son autonomie et ne nécessite plus l’intervention du S.S.I.A.D.,
➜ Le S.S.I.A.D. se trouve dans l’impossibilité d’assurer la continuité des soins.
➜ Il y a un refus de soins par le patient,
➜ Le patient ou son représentant ne respecte pas le règlement de fonctionnement,
➜ A l’initiative de l’usager : dans ce cas l’infirmier(e) coordinateur(trice) doit être avisé le plus rapidement possible et les soins cesseront après signature de la décharge,
➜ A l’initiative de l’infirmier(e) coordinateur(trice) lorsque les conditions minimales d’hygiène et de sécurité ne sont pas remplies et les prestations établies dans le cadre du document individuel de prise en charge ne peuvent être réalisées, malgré les actions de conseils, d’informations et d’incitation. L’infirmier(e) coordinateur(trice) fait part des motifs de sa décision au médecin traitant et s’oblige à rechercher une solution permettant la continuité des soins.